Cette action renforce l'alliance entre l'évaluation des acquisitions langagières, la linguistique textuelle, l'analyse du discours et les approches inter-compréhensives et plurilingues. Elle se donne comme objectif l’évaluation des acquisitions langagières, formatives et certificatives, avec une focale sur les dimensions interactionnelle et diagnostique.
Jusqu'à une date très récente (2018), aucun programme du laboratoire ne s'était penché sur des questions ayant trait à l'évaluation, qu'elle soit formative ou certificative. L'évolution de notre action s'inscrit dans le sillon des perspectives scientifiques que se donnent deux outils d'évaluation déployés au niveau national : le dispositif SELF et la certification CLES. Il s'agira notamment de créer un pont entre l'évaluation formative (low stake) et l'évaluation certificative (high stake) et de conforter cette convergence par des démarches psychométriques de mesure de l'évaluation, pratiquées par la communauté internationale des chercheur·e·s du domaine.

Au centre du questionnement de la conception et de la validation des dispositifs se trouve également le rapport entre compétences et caractéristiques individuelles des candidats/apprenants. Au-delà des besoins relevant d'un public "standard" d'étudiants en langues, il est important  d’interroger la place réservée à l'équité et à l'éthique au sein des dispositifs, en se tournant notamment vers la prise en compte des publics atteints de troubles d'apprentissage.
 

Partenariats :

logo-floralis.png
ucalogoqlarge.png
logoupjv-bleu.png
logobologna.png


Liens utiles :

logo_cles.png
innovalangues.png
logo_alpha_reduit.png

Crédits photo :
- bannière : Designed by katemangostar / Freepik
Mis à jour le 17 septembre 2020