Les travaux de cette action prolongent et diversifient les nombreuses recherches sociolinguistiques du Lidilem sur les représentations sociales et les idéologies du langage et vise à nourrir des actions de sensibilisation et de formation. Les travaux et publications portent principalement sur les discours puristes, ou discriminatoires, produits dans les médias classiques ou les médias sociaux, sur les discriminations linguistiques dans diverses sphères de la société et notamment à l'école.
Au-delà de l'étude des discours épilinguistiques à teneur plus ou moins axiologique, les travaux de cette action ont pour objectif de mettre en évidence et de porter à la connaissance des locutrices et des locuteurs, les effets psycho-sociaux négatifs potentiellement négatifs des discours porteurs de représentations et attitudes négatives à l’égard des langues ou des façons de parler, et de documenter les processus de discrimination pour les dénoncer.
 
Mis à jour le 2 avril 2020