Séminaire

DéLiCorTAL : La théorie des actes du langage comme outil de décodage de l'im/politesse dans le rituel des salutations en français métropolitain

le 25 novembre 2021
15h30 à 17h00

La théorie des actes du langage comme outil de décodage de l'im/politesse dans le rituel des salutations en français métropolitain.
Analyse du
dys/fonctionnement de la formule d'ouverture "bonjour"

Ruth de Oliveira
Université du Cap, Afrique du Sud

Résumé

La fonction sociale des salutations est, sinon d’assurer l’optimalité des relations interpersonnelles, du moins ne pas les détériorer.
En ce sens, les salutations s’intègrent aux codes de politesse : ceux qui ne s’y conforment pas s’exposent à des sanctions et / ou génèrent des conflits sociaux de tout ordre. En effet, comme Leech (1983), on ne saurait voir la politesse et la coopération (dans la conception gricéenne du terme) comme des principes interactifs contradictoires alternant la priorité en fonction des exigences du contexte. Comme le dit Leech dans sa formule célèbre, « si vous n’êtes pas poli avec votre voisin, le canal de communication entre vous s'effondrera et vous ne pourrez plus emprunter sa tondeuse ». (1983: 82)
Dire "bonjour" est un acte illocutoire, donc une action. Pour qu'une action soit considérée comme un acte illocutoire, elle doit être: (i) communicative; (ii) socialement performative et (iii) cérémoniale. (Andersson)

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Batiment Stendhal - Salle G105
Mis à jour le 23 novembre 2021