Séminaire

Influences trans-linguistiques dans les productions de bilingues tardifs russes/français (Délicortal)

le 6 février 2015
13h30-15h00

Tatiana Aleksandrova

Lidilem, Université Stendhal

Influences trans-linguistiques dans les productions de bilingues tardifs russes/français

Les travaux présentés ont un double objectif. D’une part, l’intérêt porte sur le phénomène de l’acquisition d’une langue seconde (L2) au niveau très avancé. Les études antérieures ont montré que les productions d’apprenants très avancés sont généralement grammaticalement correctes sans être identiques à celles des natifs. Les principales différences concernent l’organisation des discours. Les apprenants ont tendance tout en utilisant les moyens grammaticaux de la L2 à s’appuyer sur les principes d’organisation du discours propres à leur langue maternelle, ce qui représente un obstacle pour l’acquisition de la compétence bilingue en L2.
D’autre part, l’analyse porte sur les productions de ces mêmes locuteurs en langue première (L1) dans le but de comprendre jusqu’à quel point la maîtrise et l’utilisation régulière d’une L2 influencent l’organisation discursive en L1.
Les résultats des analyses montrent la spécificité des discours des bilingues en deux langues de production. Ils ouvrent également des perspectives pour des recherches futures aussi bien dans le domaine de l’acquisition des langues secondes que dans celui de l’attrition de la langue maternelle.
 

Localisation

Salle de formation (1er étage) de la MSH Alpes
Mis à jour le 26 mai 2020