Séminaire

Les métaphores verbales et gestuelles dans le raisonnement collectif en CRP. Réflexions méthodologiques

le 18 mars 2020
Sandra Lagrange-Lanaspre, doctorante en sciences du langage, Université Grenoble Alpes

La communication présentera la méthodologie adoptée dans le cadre d’une thèse de doctorat visant à étudier le rôle des métaphores dans le cadre d’activités de Communauté de Recherche Philosophique (modèle de M. Lipman) ou de Discussion à Visée Philosophique (modèle de M. Tozzi). A travers une approche multimodale, la thèse vise à mettre en évidence des unités métaphoriques construites séquentiellement et collectivement au cours des discussions à travers les modalités verbale, gestuelle et verbo-gestuelle. Basée sur un corpus longitudinal composé d’enregistrements vidéo recueillis sur deux ans au collège Vercors à Grenoble auprès d’élèves de 6e puis de 5e, la thèse vise également à évaluer l’effet de la pratique des ateliers philosophiques sur l’évolution des usages métaphoriques des élèves.

Privilégiant les échanges avec le public, la communication aura pour but de présenter et d’interroger la méthodologie retenue et les analyses en cours. La métaphore étant abordée en tant que processus cognitif graduel sous-jacent à l’ensemble de nos productions langagières, une des principales difficultés consistera à définir des critères et des indicateurs permettant l’identification des phénomènes pertinents pour l’analyse. La communication questionnera donc, entre autres, les critères présidant à la constitution du corpus d’analyse, ceux favorisant une analyse systématique ou quantitative des données, la manière de concilier les volets qualitatif et longitudinal de la thèse, etc.

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Maison des langues et des cultures, salle des conseils 2è étage.
Arrêt de tram : Bibliothèque universitaire.
Mis à jour le 10 février 2020