Séminaire

Phrasèmes généraux et culture en interaction : l’exemple des phrasèmes impliquant les stéréotypes (Délicortal)

le 27 février 2017
15h30

Iveta Dinzikova

Département des langues et des littératures romanes, Université Comenius Bratislava
Stagiaire du Laboratoire LIDILEM, Université Grenoble Alpes

Phrasèmes généraux et culture en interaction : l’exemple  des phrasèmes impliquant les stéréotypes

 
Notre travail traite de la recherche de l’aspect interculturel des phrasèmes généraux impliquant les stéréotypes. Il s’agit d’une approche contrastive des phrasèmes généraux français (langue de départ), qui sont ensuite comparés à leurs équivalents slovaques (langue cible).
L’objectif de notre recherche est de mettre en lumière, dans une démarche inductive corpus-driven, l’échantillon des phrasèmes qui reflète une particularité (des stéréotypes) connue dans la culture de la langue de départ, mais qui ne représente aucune association d’idées pour la culture de la langue cible. Tous les phrasèmes de notre recherche contiennent des ethnonymes comme un nom ou un adjectif de nations, de peuples ou d’habitants d’un lieu.  L’exemple des phrasèmes observés est : fort comme un Turc, téléphone arabe, réponse de Normand, tête de Turc.
Nous analysons les phrasèmes choisis en tant que phénomène langagier dans 2 corpus textuels : le corpus FrTenTen12 se trouvant sur le site : https://the.sketchengine.co.uk et le corpus Emolex sur le site : http://emolex.eu/ . Le corpus FrTenTen12 contient des textes scientifiques, administratifs, journalistiques et littéraires et le corpus Emolex des textes littéraires et journalistiques.
Grâce à l’analyse de ces phrasèmes, nous arriverons ainsi à relever les différences culturelles concrètes entre les langues française et slovaque.

Localisation

B09 bâtiment Stendhal
Mis à jour le 26 mai 2020