Séminaire

Les chaînes de référence : une configuration d’indices pour distinguer et identifier les genres textuels

le 7 février 2020
13h30
Catherine Schnedecker (U. de Strasbourg, laboratoire LiLPa UR1339)

Par contraste avec les approches dites paradigmatiques qui corrèlent des familles de faits de langue et des genres textuels (ou discursifs) (cf. Biber & Conrad, 2009 entre autres), nous illustrons, en prenant l’exemple des chaînes de référence, une approche « configurationnelle » qui permet de manière plus opératoire de distinguer les genres. Cette approche combine la dimension quantitative des approches paradigmatiques, par le dénombrement de certaines catégories grammaticales et lexicales, ainsi que l’approche syntagmatique due naturellement à la linéarité des chaînes de référence et aux paramètres sur lesquels elle repose (longueur et portée des chaînes, distance entre les maillons, etc.).

Localisation

Bâtiment Stendhal, Salle B106
Mis à jour le 29 janvier 2020