Séminaire

DéLiCorTAL : Ethnographie linguistique post-numérique : l’émergence du répertoire sémantique

le 10 décembre 2021
de 14H00 à 17H00

Dr Agnieszka Lyons
Maître de Conférences en linguistique appliquée
Queen Mary University, Londres


La recherche en données massives et en linguistique apporte des éclairages utiles sur les patrons dans le système complexe du langage humain, tels que la fréquence de mots ou de constructions grammaticales ainsi que sur les évolutions diachroniques de la langue. Ils peuvent avoir un impact significatif sur la compréhension de nos modes de communication dans diverses situations et nous mener à des améliorations majeures des outils de conversation numériques dont nous disposons. Malgré les apports d’une telle approche, les données massives ont aussi leurs limites, notamment sur les questions liées à l’accès aux données ou à la représentativité de certains corpus. Les résultats sont également détachés de l’individu et de son vécu de ses expériences langagières, ce qui ne permet pas d’observer les processus de construction et les usages des systèmes de communication individuels. Je désigne ces derniers par « répertoires sémiotiques ».
Dans cette conférence, je défendrai l’idée que la recherche en communication doit tenir compte de l’individu en réseau, c’est-à-dire contextualisé physiquement dans son environnement, de manière à comprendre comment les individus emploient le langage à des fins spécifiquement communicationnelles et relationnelles, et comment ils négocient l’émergence de traits et d’applications linguistiques de manière à ce qu’ils aient du sens pour eux. J’illustre cet argument à l’appui d’une analyse de données de terrain composées d’échanges d’un petit groupe d’individus sur WhatsApp, ces échanges étant eux-mêmes extraits d’un corpus de données recueillies dans le cadre d’un projet plus ample en ethnographie linguistique. L’analyse montrera qu’une approche par l’ethnographie linguistique post-numérique, qui explore aussi le vécu des « interactants » et leurs expériences de la communication multimodale, nous permet d’accéder aux significations sémantiques et pragmatiques des énoncés dans leurs contextes spécifiques. En me référant à la ressource dont les utilisateurs de la langue font montre et à leur créativité dans leurs échanges quotidiens j’apporte un éclairage sur les processus à l’œuvre dans l’émergence du répertoire sémantique.
 

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Salle D101, bâtiment Stendhal
A distance :
https://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/j/97627525560?pwd=L3FjME5aOGwvMUFSQWZGWVRtY0dOZz09
Mis à jour le 10 janvier 2022