Séminaire

DéLiCorTAL : Sur les traces langagières de l’expertise. Regard socio-terminologique

le 10 mars 2021
16h30, visio, mutualisation M2 Sémantique
VALERIE DELAVIGNE

La socioterminologie, analyse de discours spécialisés, porte son regard sur les pratiques langagières, les mécanismes d’usage et la dynamique du fonctionnement des termes. Au-delà des études descriptives, l’utilité sociale se situe au cœur même du projet socioterminologique qui se voit doter d’une double vocation : décrire, puis informer. L’engagement dans une démarche interventionniste orientée vers une transformation des pratiques socio-discursives questionne la posture épistémologique du chercheur et pose diverses questions. Comment prendre en compte les dimensions sociales et culturelles et les enjeux liés aux usages des dénominations ? Sous quelle forme peut-on les restituer ? L’analyse de discours est-elle un cadre pour penser ce type de pratiques ? Comment restituer les résultats et éviter un discours surplombant ? Après un rapide retour sur les origines disciplinaires de la socioterminologie – la sociolinguistique et l’analyse de discours –, je me centrerai sur les marques discursives de l’expertise sur deux corpus, l’un relatif à l’écologie, l’autre à la cancérologie.
 
Barbier R., 1996, La recherche-action, Paris, Anthropos, 112 p.
Borzeix, A., Fraenkel, B. (dirs.), 2001, Langage et travail. Communication, cognition, action, Paris, CNRS éditions (CNRS communication), 379 p.
Cislaru, G., Pugnière-Saavedra, F., Sitri, F. (dir.), 2008, Analyse de discours et demande sociale : le cas des écrits de signalement, Paris, Presses Sorbonne nouvelle (Les carnets du Cediscor), 172 p.
Condamines A., Narcy-Combes J.-P., 2015, « La linguistique appliquée comme science située », dans Cultures de recherche en linguistique appliquée, Riveneuves éditions, p. 209‑229.
Delavigne V., 2015, « Quand le linguiste devient acteur : vulgarisation médicale et prescription linguistique », dans Carton F., Narcy-Combes J.-P., Narcy-Combes M.-F., Toffoli D. (dirs.), Cultures de recherche en linguistique appliquée, Riveneuve Éditions, Paris, p. 77‑95.
Delavigne V., 2017, « L’écriture pour les patients : une écriture singulière ? », Pratiques, 173‑174.
Delavigne V., 2020, « Une analyse socioterminologique de forums de patients atteints de cancer : culture périmédicale et expertise », dans Simon E., Halloy A., Hejoaka F., Simon E. (dirs.), Les savoirs d’expérience en santé. Défis épistémologiques et enjeux identitaires, Presses universitaires de Nancy, Nancy (Questions de communication. Série actes), p. 159‑178.
Gaudin F., 1990, « La socioterminologie : un champ en voie de constitution », Cahiers de Linguistique sociale, p. 173‑183.
Garric N., Léglise I., 2012, « Analyser le discours d’expert et d’expertise », dans Léglise N. I.&. Garric (dir.), Discours d’experts et d’expertise, Peter Lang, p. 1‑16.
Grosjean M., Lacoste M., 1999, Communication et intelligence collective: le travail à l’hôpital, Paris, Presses universitaires de France (Le travail humain), 225 p.
Jacques, M.-P., Tutin, A. (dirs.), 2018, Lexique transversal et formules discursives des sciences humaines, ISTE.
Léglise I., Canut E., Desmet I., Garric N., 2006, « Applications et implications en sciences du langage : Introduction »,.
Longhi J., 2017, « Linguistique de corpus appliquée : innovations méthodologiques, théoriques et pratiques », Études de linguistique appliquée, 188, 4, p. 397‑401.
Maingueneau, D. (dir.), 1995, Les analyses du discours en France. Langages 117, Larousse, Paris, 127 p.
Née E., Sitri F., Veniard M., 2014, « Pour une approche des routines discursives dans les écrits professionnels », SHS Web of Conferences, 8, p. 2113‑2124.
Tutin, A., Grossmann, F. (dirs.), 2014, L’écrit scientifique. Du lexique au discours : autour de Scientext, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

http://www.univ-paris3.fr/mme-delavigne-valerie-285459.kjsp
 
 
Mis à jour le 4 mars 2021