PAI avec l’Université de Sherbrooke, Québec (2022-2024)
Le projet « Énoncés stéréotypés des conversations ordinaires en français hexagonal et en français québécois :  construction d'une ressource numérique » est le fruit d'une collaboration scientifique et pédagogique solide amorcée depuis 6 ans entre l'Université Grenoble Alpes (Laboratoire LIDILEM) et l'Université de Sherbrooke (Centre de recherche interuniversitaire sur le français en usage au Québec, Crifuq). Il associe deux équipes de recherche aux compétences complémentaires : l'équipe d'Agnès Tutin, LIDILEM, spécialiste en phraséologie et en TAL et l'équipe de Gaétane Dostie, Sherbrooke, spécialiste en sémantique et en pragmatique ainsi qu'en linguistique de corpus.
Il a pour objectif d'élaborer des ressources numériques visant à mieux observer et comprendre les spécificités du langage oral dans deux variétés de français. Outre les équipes d’enseignants-chercheurs, le projet associe des doctorants dont les travaux de recherche sont étroitement en lien avec ce thème et des mastérisants qui se formeront au traitement automatique des langues (annotation de corpus, lexicographie informatisée).
Le domaine d'étude relatif à la phraséologie en général est florissant depuis une trentaine d'années. De même, les travaux centrés sur la langue parlée se sont multipliés depuis 20 ans grâce, en particulier, à la préparation de corpus oraux sur support numérique. Notre projet mettra en application des méthodologies de recherche pour traiter des faits langagiers peu traités qui se trouvent à l'intersection de ces deux grandes thématiques, c'est-à-dire à l'intersection de la phraséologie et de l'oralité. Le travail en synergie des deux équipes en présence, dont les expertises se complètent, garantira le succès de l'entreprise. L'équipe grenobloise est en effet réputée pour ses spécialités en phraséologie et en TAL ; l'équipe sherbrookoise est reconnue pour ses travaux en pragmatique axés sur la langue parlée.
La mise au jour des spécificités linguistiques relatives aux énoncés stéréotypés propres à deux variétés de français aura des retombées bénéfiques dans plusieurs domaines de la linguistique appliquée. Dans le domaine de l'enseignement du français langue maternelle ainsi que du français langue étrangère, les ressources élaborées (corpus annoté et base d'énoncés stéréotypés) seront particulièrement utiles pour enrichir les matériaux pédagogiques, à l'aide d'exemples authentiques. En traitement automatique des langues, ces ressources pourront être exploitées avec profit pour l'analyse automatique des textes oraux, domaine dans lequel les ressources phraséologiques sont rares.

Financeurs

logo-region-2020.pngRégion Auvergne Rhône Alpes - Pack Ambition International


 
Mis à jour le 10 janvier 2022