En 2005, l’objectif initial du projet « Multimodalité » est de contribuer à une meilleure connaissance du développement tardif de la parole dans ses aspects pragmatiques, discursifs et gestuels, chez l’enfant au développement typique comme chez l’enfant au développement atypique, tout en appréciant l’impact de la langue et de la culture d’origine sur ce développement.
Présentation du corpus :
Le volet développemental repose sur l’observation d’adultes et d’enfants français à qui on a proposé des tâches narratives et explicatives. Deux corpus ont été collectés : le premier (protocole 1) auprès de 140 enfants âgés de 3 à 11 ans dont les capacités langagières ont été contrôlées ; le second (protocole 2) auprès de trois groupes d’âges (6 ans, 10 ans et adultes), couplés avec des populations américaines et italiennes (voir second volet). Les résultats les plus significatifs viennent pour l’instant de l’exploitation du second corpus (120 sujets), où il a été mis en évidence un double effet de l’âge et de la longueur du récit sur la production gestuelle, ainsi qu’une co-évolution des ressources linguistiques et gestuelles avec une complexité croissante des récits aux plans syntaxique et discursif et une évolution de la gestualité vers les fonctions de cohésion textuelle et de cadrage pragmatique.
Le second volet du projet, le volet interlangues repose sur l’observation d’enfants français, italiens et américains à qui on a proposé la même tâche narrative collectée avec le protocole 2, mieux adapté aux différentes langues-cultures concernées. Le corpus comporte 160 récits d’enfants âgés de 6 ans et 10 ans (80 français, 40 italiens, 40 américains). Il s’agit d’étudier l’impact respectif de la langue-culture d’appartenance et de l’âge sur la production discursive et gestuelle.

La grande majorité des vidéos obtenues ont été transcites et annotées en fonction du manuel ci contre.

 
Mis à jour le 27 novembre 2019