De par son mode de fonctionnement, l’action se rapproche d’une recherche action. En effet elle repose sur un partenariat entre des enseignants formés au sein du laboratoire (M2 ou doctorat) et qui souhaitent, après la soutenance de leurs travaux, poursuivre leur activité de recherche au sein du laboratoire. Elle est par conséquent très liée à l’activité transversale « Pédagogies engageantes à l’écrit ».

Le projet va évoluer en fonction des travaux de thèses/mémoires en cours ou des réalisés dans le prolongement des thèses ou des mémoires, à partir de recueils de données sur des terrains différents.
 Les thématiques de recherche de ces travaux sont variées : littératie émergente et acculturation à l'écrit / accompagnement à la médiation parentale (contrat Cifre association Coup de Pouce)/ construction de la compétence rédactionnelle au cours de la scolarité/ littératie et publics migrants/ pédagogies engageantes à l'écrit (cf. activité transversale du même nom).

Ce projet articule fortement didactique de l'écrit en français langue maternelle et en FLE. Il met également en évidence la nécessité d’une meilleure articulation entre les dimensions techniques et culturelles et psycho-affectives des apprentissages dans le domaine du lire-écrire.
Par ailleurs ce projet permet d'explorer et de qualifier les pratiques pédagogiques qui participent concrètement au développement des compétences littératiques favorisant la réussite scolaire. Il s'inscrit à cet égard complètement dans le prolongement de travaux en didactique de l'écrit menés depuis de nombreuses années au sein du Lidilem. Il représente cependant une évolution qui suit les évolutions structurelles de notre société (nouveaux publics, nouveaux besoins en termes de littératies, nouvelles pratiques). La nouveauté se situe peut-être dans la conception d'une approche résolument "englobante" de la compétence écrite et dans la définition de pédagogies "engageantes" aussi bien du côté de l'enseignant que de l'apprenant.

Pour résumer les objectifs de cette action sont :
  • l’observation et l’analyse à partir de données empiriques issues de contextes contrastés (scolaires et non scolaires) du processus de construction du sujet lecteur-scripteur de l'enfance à l'âge adulte
  • la mise en mise en évidence de la complémentarité des facteurs (psychologiques, socio-affectifs, culturels, cognitifs et pédagogiques) qui sont au cœur de ce processus
  • la description et l’analyse de pratiques pédagogiques « engageantes » ou « acculturantes » favorisant ce processus

Partenariats :
  • Partenariat avec l’association Coup de Pouce
  • Partenariats informels avec des professionnels de l’éducation, enseignants du primaire ou du secondaire dans le cadre de l’action transversale « Pédagogies engageantes à l’écrit »
Mis à jour le 6 février 2020