InterPhonology : Czech, Arabic, French, English & Spanish
Depuis le processus de Bologne, le nombre de locuteurs anglophones non natifs enseignant des disciplines spécifiques en anglais (English Medium Instruction, EMI) a considérablement augmenté. Parallèlement, les universités françaises attirent de plus en plus d’étudiants et personnels internationaux, et le français devient également une langue majeure d’étude.
Nous souhaitons contribuer à améliorer l’enseignement/apprentissage d’une langue étrangère (LE) en analysant l’impact perceptif, chez des apprenants non natifs d’anglais et de français académiques, d’un accent étranger chez les enseignants.
Pour le moment nous avons effectué des enregistrements audios de locuteurs non natifs s’exprimant en anglais dans des contextes académiques.  Nous aimerions procéder à des manipulations de certains traits phonétiques dans ces productions orales pour ensuite analyser l’impact de modèles rythmiques et mélodiques sur la perception de la compréhensibilité, du degré d’accent, parmi d’autres aspects. Nous sommes donc en train de réaliser des transcriptions orthographiques fiables de ces productions orales.
 
 
Mis à jour le 8 mai 2020