L’action renforcera la didactique du français et des langues en faisant une place à l’impact du numérique sur les apprentissages et la formation, notamment à distance. Des ponts pourront également être lancés avec les autres collègues qui se penchent sur la communication médiatisée par ordinateur en dehors du champ éducatif et ceux qui travaillent sur la télécollaboration en langues.

Le programme ReflexPro (Idefi numérique) se termine fin 2019. Deux EC du Lidilem faisaient partie de l’équipe de pilotage. Un projet européen, consistant à créer un MOOC et des ressources éducatives libres de français langue académique, a été obtenu fin 2018 et se poursuivra jusqu’en avril 2021 (MOOC2MOVE). L’UGA est porteuse de ce projet (à travers le CUEF) et c’est un membre du Lidilem qui le pilote, tandis qu’une autre EC en fait également partie. A travers ce projet (et d’autres) se posent des questions d’ingénierie des dispositifs et d’usages du numérique. L’action se penchera notamment sur le recoupement de ces usages entre sphère privée et sphère de formation.

Par ailleurs, les recherches sur la communication médiatisée par ordinateur se poursuivront, guidées par la question séminale que posent les colloques EPAL (Echanger pour apprendre en ligne) depuis 2007 : « Que font les outils aux interactions pédagogiques en ligne ? ».

L’objectif de cette action est d’effectuer des recherches sur l'enseignement et l'apprentissage des langues au moyen du numérique : ingénierie de dispositifs de formation, scénarisation, accompagnement, interactions en ligne, outils, tâches.


Partenariats :

  • Partenariat avec Le Mans Université pour la poursuite des Colloques EPAL (Echanger pour apprendre en ligne), dont la septième édition se tiendra au Mans en 2020.
  • Partenariat avec quatre universités (Alicante et Leon en Espagne, Bucarest, Open University (UK) et une association (FENICE, Naples) pour le projet ERASMUS+ KA203 « MOOC2MOVE » (LMOOCs for University students on  the move) porté par l’UGA. Fin du projet = avril 2021.

 
Mis à jour le 5 février 2020